La famille Tournier (intitulé du site)

 
Navigation
  Accueil
  Recherche sur le site :

  

Informations
  Etymologie du nom
  Sens du mot
  Origine géographique
  Répartition géographique
  Hors de France
  Célébrités
      Nicolas Tournier
  Mediathèque
  Lieux

Généalogie
  Cousinade : Lièvremont 2008
  Quelques arbres
      Base GeneWeb
  Quelques documents
  Les pages de Christian,
  Claude, Hervé et Michel
  ...
  Forum Tournier sur GeneaNet

Communauté
  Annonces familiales
      Annonces archivées
  Les Tournier sur le Web
  Votre adresse @tournier.org
  Activités à partager
  ...
  Notre réseau sur Viaduc

 

Etymologie du nom Tournier

Le nom Tournier vient principalement des métiers où l'on utilise un tour (en latin, le tour se traduit par tornus et le métier de tourneur par tornator), par exemple pour la poterie ou le travail du bois, et plus rarement de la tour (le bâtiment : turris en latin), ce qui pouvait correspondre à des métiers de gardien de tour, de portier ou encore de geôlier (de l'ancien français Tornier).

Cette origine principale est également avancée dans le livre de Jean-Louis Beaucarnot, Les noms de famille et leurs secrets, publié chez Robert Laffont.

Parmi les noms partageant la même origine, on peut citer : Tornare, Tornay, Torné, Torner, Torneri, Tornerii, Tornery, Torney, Tornier, Tornir, Torny, Tornyer, Tornÿr, Tournade, Tournadre, Tournaire, Tournay, Tourné, Tourneur, Tourneux, Tournié, Tournir, Tournÿ. Avec différentes variantes utilisant la particule "de" (de Tornier, de Tournier) ou le préfixe "le" (Letourneur, Le Turnier). Chez les anglo-saxons, on trouve encore : Turner ou Tourney. Il semblerait enfin que certaines souches de Tournier aient germanisé leur nom en Dreher (tourneur en allemand) au XVIe siècle à Fribourg.

Il arrive souvent que le nom se transforme au fil du temps par altération "orthographique" ou "phonétique", comme par exemple, de Tornier vers Tournier, de Tournier vers Tournyer ou Tournié, de Tournier vers Tourney, etc. Autre exemple, le nom des De Tournier, famille noble du Languedoc, provient apparemment de De Tornier, du latin Tornerii.

Le nom Fournier, qui peut sembler proche, a quant à lui des racines complètement différentes puisqu'il vient des métiers de la cuisson du pain (fornus en latin : le four).


[ Drapeau anglais English version | Informations légales | Ours | Charte | Nous contacter | Commenter cette page ]